L’information provient de l’agence Reuters : “Capgemini annonce lundi avoir signé un partenariat stratégique avec Google dans l’infogérance afin de proposerdes services bureautiques développés par le géant américain de la recherche Internet”

“Dans un communiqué, le groupe français de conseil et de services

informatiques précise qu’il permettra aux utilisateurs des

entreprises clientes de ne plus avoir à gérer la maintenance,

l’exploitation et l’hébergement des applications, celles-ci étant

disponibles

sur l’Internet.”

Il distribuera aussi les services comme le traitement de texte et le tableur ainsi que la messagerie.”

“Le groupe proposera ainsi à ses clients et futurs clients des

services allant de l’achat à la gestion des applications ‘Google Apps’

en

passant par leur installation, leur maintenance et l’assistance à leurs

utilisateurs”, ajoute-t-il.

J’avais déjà abordé le sujet dans les billets :
102-Google-complete-sa-suite-bureautique-on-line-!.html
86-Milieu-de-partie.html

Quelles conséquences ? Avec une infrastructure de Portail, l’adhérence au Système d’exploitation disparaît presque totalement. A la prochaine grande mise à jour de Windows, les utilisateurs peuvent se retrouver avec un OS Linux sans même le remarquer.

Certains postes de travail nécessitant d’activer des fonctions particulières comme celles de mises en page avancées, ou de CAO, ou autres … nécessiteront pour des raisons de performances une adhérence forte avec l’OS. Néanmoins, elles coexisteront au sein d’un modèle d’intéropérabilité.

Il faut être attentif à l’accueil que feront les entreprises à cette offre et aux développements qu’elle pourrait avoir.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *