Quand une compagnie veut tirer profit de la révolution de l’information, elle doit se baser sur une nouvelles catégories d’acteurs capables d’aligner la stratégie métier et la transformation du Système d’information. Il s’agit de l’architecte d’entreprise comme Allen Brown l’a écrit dans la publication Align Journal.

Mêmesi le CIO est un acteur important, il doit être secondé par un architecte du SI qui prépare et conduit les initiatives visant à casser les silos.

Au cours des dernières années, les grandes compagnies françaises ont commencé à mettre en application des méthodes d’urbanisation. Mais, jusqu’ici, nous n’avons constaté l’arrivée d’aucune révolution de l’information alors que les Etats-Unis sont toujours considérés comme leader du sujet.

Il serait intéressant de réaliser une étude concernant la maturité des processus d’urbanisme et ses impacts positifs sur le SI et sur les affaires.

Un des points à noter est que les sociétés françaises tendent à faire confiance davantage aux processus plutôt qu’aux capacités des managers. Cependant, je ne vois pas comment réussir les changements d’organisation sans un manager de grande qualité.

Pour voir leurs actions identifiées et approuvées, les Urbanistes de SI adoptent fréquemment la stratégie de soutenir les équipes des silos puisque ces dernières sont visibles par le métier. Dans le même temps, certains CIO équilibrent le changement en tenant compte des risques sur les silos qui peuvent affecter le métier.

Dans ce paysage, je me demande comment la conception française de l’Urbanisme peut remplir de combustible la révolution de l’information vers la transformation des métiers !

Print Friendly, PDF & Email

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *